La qualité du porcelet à la naissance influence la marge par porc

La marge par porc comme chacun sait peut subir de très fortes variations selon le contexte de marché, selon la demande des pays consommateurs de porc et l’offre et la demande sur le marché international.  Mais saviez-vous que deux porcelets nés dans le même élevage, issus de la même portée peuvent générer des espérances de gain variant de 1 à 15 fois ?

Non les gains en production porcine ne s’apparentent pas à un jeu de loterie, mais toujours à des règles et des bases de zootechnie liée au monde animal.

C’est pourtant le résultat d’une étude très sérieuse menée au US (Iowa State University) par Dr John Mabry, professeur qui a publié une étude visant à préciser l’impact du poids de naissance sur la rentabilité. Son œuvre « Les Voies du Profit » en est l’illustration.

 

Le contexte

Une même intégration de porcs avec le même contexte d’élevage de porcelets issus d’un même croisement terminal.

Un prix de carcasse marché de 1,55 € / kg. Des coûts d’alimentation de 295 € / tonne ont été utilisés. Le tableau ci-dessous montre la performance relative et le bénéfice estimé pour chaque classe de poids de naissance de porcelet :

 Source – thepigsite – Dr John MABRY 2015

 

Les données sont démonstratives pour indiquer l’impact du poids des porcelets à la naissance sur la marge nette par porc, avec une amplitude de 1 à 15 $ par porc.

Ces travaux montrent une baisse des performances pour chaque 0.1 Kg de perte de poids de naissance.

1 – avec 3 % de mortalité avant sevrage en plus.

2 – avec 2 % de mortalité après sevrage en plus.

3 – avec une baisse du poids de vente de 1.63 Kg

4 – avec une marge nette qui baisse de 3 $ par porc / 100 g de poids naissance

 

L’amélioration génétique sur les critères de productivité numérique a permis un gain énorme sur la taille de la portée depuis 30 ans. Cette augmentation des porcelets nés totaux s’est faites parfois avec une moindre amélioration du nombre de porcelets sevrés voir davantage de morts nés ou de momifiés.

L’hétérogénéité des poids de naissance est souvent un point faible, de même que les qualités maternelles des truies qui marquent des différences entre les schémas génétiques. La capacité utérine influence fortement le nombre de porcelets nés vivants et leur poids de naissance, mais ceci reste un critère difficile à sélectionner en élevage.

Au niveau du porcelet, son plein développement par une meilleure maturité de ses organes à la naissance est déterminant pour sa survie et pour ses performances. Ce caractère n’est pas complètement corrélé avec le poids de naissance, mais également avec des critères de carences nutritionnelles, d’impact sur le développement des muscles lisses et sur la vigueur des porcelets dans les premières heures de vie.

 

Portée de jeunes porcelets à la naissance - idena - alimentation elevage porc

 

L’expertise IDENA

Le Service PORC IDENA s’est penché avec un axe R&D sur les possibilités d’accompagner les progrès génétiques réalisés sur les lignées TRUIES en partenariat avec différents instituts et organismes.

Le développement des porcelets in utéro depuis les phases ovulations, fécondation jusqu’à la mise bas est primordial pour améliorer la qualité et l’homogénéité des porcelets au sevrage.

C’est un grand défi dans le domaine de la nutrition animale avec un programme NUTRITION des truies autour du FOLICO F. cette spécialité incorporée dans l’aliment GESTANTE apporte des précurseurs du développement embryonnaire en contrôlant les activités hormonales, anti-oxydantes et nutritionnelles. L’alimentation des truies avec un fort potentiel prolificité est une question d’actualité pour réactualiser certaines normes alimentaires.

 

FOLICO F :
Notre solution innovante et porteuse de profit est développée depuis plus de 10 ans en France et à l’international.

Les éleveurs utilisant le FOLICO F ont pu noter un meilleur taux de survie des porcelets : Moins de pertes dans les 48 heures suivant la mise bas.

Plus de 50 % des éleveurs notent une amélioration des conditions de travail en maternité avec moins d’adoptions de porcelets, car FOLICO F permet de réduire les écarts sur le poids de naissance.

Des éleveurs ont adopté le FOLICO F, car ils remarquent des porcelets plus vigoureux à la naissance, et surtout moins d’écrasé car moins de porcelets chétifs. Sur des truies avec plus de 17 nés vifs, le FOLICO F a permis d’augmenter le poids de naissance de 70 g / porcelet. FOLICO F permet une meilleure croissance intra utérine des porcelets.

FOLICO F permet d’améliorer les résultats du poste naissage – Gain en moyenne de 0.6 porcelet sevré/ portée.

L’équipe NUTRITION PORC IDENA se tient à votre disposition pour estimer les possibilités de gain dans différentes situations d’élevage.

 

La qualité des porcelets doit être au centre de tous les intérêts avec notamment une gestion de l’homogénéité et moins de porcelets « chétifs » que l’hyper prolificité a malheureusement laissé sur son chemin. La qualité du porcelet à la naissance permet d’améliorer la rentabilité en élevage de PORC.

Retour aux actualités
Trier par catégorie

Autres articles qui pourraient vous intéresser